Index du Forum


Le forum fait par des passionné(e)s de guppy pour des passionné(e)s de guppy et d'aquariophilie en général.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Termes Botanique (lettres J, K, L, M)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum ->
Équipement d'un bac (Présentation obligatoire)
-> Plantes, algues & substrats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Geogeo83
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2009
Messages: 19 642
Localisation: Toulon
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 9 Sep 2011 - 05:40    Sujet du message: Termes Botanique (lettres J, K, L, M) Répondre en citant

Termes Botanique (lettre J)



Jasmonique(acide): Ce composé agit dans les test biologiques des principales phytohormones comme inhibiteur de croissance ou encore activateur de sénescence. Le dérivé volatil méthyl jasmonate, parfum émis par de nombreuses plantes, pourrait par conséquent agir physiologiquement sur d'autres plantes à distance, par allélopathie.
Jonc: Nom usuel de diverses plantes de marécage formant des touffes érigées à tiges raides, vertes et brillantes et à floraison en épis souvent terne. Toutes sont des Monocotyledones, mais les vrais joncs, les Juncus appartiennent à la famille des Juncaceae, alors que les autres, tels le petit jonc et le jonc des chaisiers, sont des Cyperaceae. Quant au jonc fleuri, Butomus umbellatus, il appartiend aux Butomaceae.




K



Termes Botanique (lettre L)



Labelle: Pétale inférieur d'une fleur d'orchidée. D'ordinaire plus large et plus coloré que les deux autres, parfois curieusement allongé, c'est souvent lui qui, par son aspect, permet de différencier les espèces.
Laciniée: Qualifie une feuille découpée irrégulièrement, en lanières
Lactifère: Qui produit du latex
Lancéolé: Allongé en fer de lance et effilé à chaque extrémité. Une feuille lancéolée est de quatre à neuf fois plus longue que large, et sa plus grande largeur se situe au milieu ou légèrement au-dessous
Latex: Liquide généralement blanchâtre, laiteux, produit par les cellules de diverses plantes et à l'origine du caoutchouc.
Latéral: Se dit d'une pousse ou d'un rameau prenant naissance à l'aisselle d'une feuille de la tige principale. Chez nombre d'arbres fruitiers, ce sont les pousses latérales qui portent les fleurs et donc les fruits.
Lâche: Se dit dune inflorescence à fleurs très écartées. Se dit aussi d'un arbre ou arbuste à port ouvert et souple et à tiges peu rigides et retombantes.
Leptosporange: Chez des Ptéridophytes, sporange grêle, à paroi unistrate, naissant d'une seule cellule superficielle et ne produisant qu'un petit nombre de spores (s'oppose à eusporange).
Lèvre: Un ou plusieurs pétales (parfois sépales) formant un organe caractéristique, distinct des autres pétales ou sépales. Certaines fleurs ont une seule lèvre, d'autres deux, une supérieure et une inférieure, et sont dites bilabiées, comme par exemple de nombreuses Lamiaceae). Les insectes pollinisateurs se posent souvent sur la lèvre proéminente.
Légumes: Fruit qui a pendant longtemps donné son nom aux Légumineuses, qui représentent aujourd'hui l'ordre des Fabales.
Légumineuse: Membre d'un vaste ordre, les Fabales, comprenant notamment les pois, haricot, trèfle, arachide, lupin, genêt, glycine, robinier faux-acacia, mimosa (Acacia vrai), cassia, caroubier, etc. Tous partagent peu ou prou la faculté d'absorber l'azote de l'air et de le fixer dans le sol grâce à des bactéries symbiotiques hébergées dans les nodosités de leurs racines.
Liane: Plante grimpante ligneuse.
Liber: Tissu conducteur de la sève élaborée. On peut y distinguer des éléments conducteurs (tubes criblés) ou de soutien (fibres cellulosiques, parenchyme). Le liber primaire est issu des méristèmes apicaux, le liber secondaire, du cambium.
Libre: Qualifie des pétales, des sépales, etc. non soudés les uns aux autres ou à tout autre organe
Ligneux: Se dit des végétaux formant du bois : arbres et arbustes, mais aussi nombre de plantes grimpantes.
Lignine: Substance complexe qui imprègne les cellules du bois, lui conférant ainsi sa rigidité.
Ligule: Petite excroissance de tissu membraneux, souvent située à la base d'un pétale ou d'une feuille. Également fleuron externe du capitule de certaines Asteracées (marguerite, centaurée ), souvent en forme de lanière, ou lobé, en partie en tube. Les ligules entourent en général un disque central de fleurons plus courts, les fleurons centraux du disque.
Ligulé: En forme de languette
Limbe: Partie plane et peu épaisse d'une feuille ou d'un pétale. Partie supérieure élargie d'un calice ou d'une corolle aux pièces soudées.
Linéaire: Très longue et étroite, telle la feuille de la plupart des Poaceae. En botanique, s'applique à une feuille au moins neuf fois plus longue que large, quoique non filiforme.
Lithophyte: Plante croissant sur les rochers, tantôt à même la roche, tantôt sur une fine pellicule d'humus, sans contact avec le sol et tirant sa nourriture des menus débris retenus par ses racines, comme par exemple certaines Orchidaceae ou certaines Bromeliaceae. Seul le support distingue ces plantes des épiphytes, qui vivent perchées sur d'autres végétaux. Leur mode de vie est le même, et de nombreux lithophytes sont également épiphytes, s'établissant indifféremment sur des rochers ou dans des arbres, mais jamais à terre.
Lobe: Partie d'un organe - limbe de feuille ou pétale - délimitée par deux découpures franches. Une feuille d'érable typique est lobée, chaque lobe étant de surcroît denté. Les lobes peuvent prendre toutes sortes de formes, mais ils ne sauraient se confondre avec les folioles d'une feuille composée. En revanche, certaines folioles de feuille composée sont lobées.
Lobé: Se dit d'un organe, comme feuille ou pétale, échancré mais sans division complète.
Loculicide: Qui s'ouvre en se fendant longitudinalement le long de la nervure dorsale de chaque loge.
Lodicule: Deux pièces minuscules de la fleur des Poaceae simulant un périanthe.
Loge: Cavité d'un ovaire contenant les ovules, ou d'une anthère contenant le pollen.
Longévif: Faisant preuve d'une bonne longévité.




Termes Botanique (lettre M)



Macroélement: S'oppose à oligoélément.
Macrosporange: Sporange engendrant par méiose la macrospore qui produira le gamétophyte femelle. C'est l'ovule des Préspermaphytes et Spermaphytes.
Macrospore: Spore à l'intérieur de laquelle germe le macroprothalle, ou gamétophyte femelle, présent des Selaginellaceae aux Spermaphytes.
Macrosporophylle: Chez les Selaginellaceae et les Spermaphytes, organe spécialisé femelle portant les macrosporanges qui produisent les macrospores à l'intérieur desquelles germent les macroprothalles, ou gamétophytes femelles. Chez les Angiospermes, ce sont les carpelles.
Marcescent: Qui se dessèche sans tomber.
Marcottage: Procédé de multiplication végétative consistant à faire ployer au sol une branche ou une tige et à l'y maintenir jusqu'à ce qu'elle s'enracine. Le rameau ainsi raciné, ou marcotte, est alors séparé du pied mère et transplanté. Le marcottage est utile pour les végétaux d'enracinement lent, difficiles à bouturer, car, contrairement à la bouture, la marcotte reste nourrie par le pied mère. Certains végétaux se marcottent naturellement.
Marcottage aérien: Mode de multiplication végétative applicables à bon nombre d'arbres et d'arbustes, consistant à inciser une tige puis à entourer la blessure de sphaigne maintenue humide, le tout fagoté dans un manchon de plastique. Après apparition des racines, la marcotte est détachée de la plante mère et mise en terre.
Marge: Bord d'un organe plat, tel que feuille, pétale, etc. Le motif de la marge des feuilles est un indice important dans l'identification d'une plante.
Marginé: Présentant une bordure colorée, généralement dans un ton contrastant.
Mâle: Une plante est mâle lorsqu'elle ne porte que des organes reproducteurs mâles. Les plantes mâles produisent du pollen, et la fécondation des organes femelles portés par des sujets différents ne peut se faire que par l'intermédiaire des insectes ou du vent. La majorité des plantes à fleurs sont en fait bisexuées, un même sujet portant à la fois des organes mâles et femelles, quoique assez souvent sur des fleurs différentes, qui sont alors mâles ou femelles.
Megasporange: Sporange dans lequel se forment des megaspores.
Megaspore: Synonyme de macrospore.
Meiose: Processus transformant une cellule diploïde en quatre cellules haploïdes. Appelée aussi réduction chromatique.
Meiostemone: Synonyme de paucistémone.
Mellifère: Produisant du miel. Se dit des plantes dont la floraison est appréciée des abeilles.
Membrane squelettique: Membrane non protoplasmique de nature pecto-cellulosique qui entoure la cellule végétale. On distingue d'abord la membrane primaire, formée de cellulose et de composés pectiques dont les fibrilles sont disposées en spirales très aplaties , elle entoure les cellules méristématiques et peut croître. Puis, il y a la membrane secondaire, dépourvue de composés pectiques, située à l'intérieur de la première et formée de fibrilles de cellulose en spirales très redressées, elle entoure les cellules différenciées et ne s'accroit pas. Entre les cellules on trouve la membrane moyenne ou lamelle moyenne dérivée d'une membrane dite primitive, un ciment intercellulaire constitué de composés pectiques, colorables par le rouge de ruthénium. La membrane cellulosique s'amincit au niveau des ponctuations, où elle est traversée de fins canaux, les plasmodermes.
Membraneux: À texture fine et sèche, souvent opaque ou transparent, comme une membrane.
Mericarpe: Carpelle dissocié d'un schizocarpe : élément à une graine d'un fruit qui se dissocie quand le fruit est mûr, comme chez les Apiacéeae et les Malvaceae, par exemple.
Messicole: Se dit de plantes poussant dans ou à proximité de terrains cultivés.
Méditerranéen (climat): Climat observé dans les régions du pourtour de la Méditerranée, ou du moins dans certaines d'entre elles : quart sud-est de la France, est et sud de l'Espagne, presque toute l'Italie, tout le sud des Balkans et la majeure partie de la Turquie. En Afrique du Nord, seule une frange côtière étroite peut-être qualifiée de méditerranéenne. Le climat méditerranéen se caractérise par ses hivers humides et doux et ses étés chauds et secs. D'autres régions du monde bénéficient d'un climat similaire, notamment la Californie, l'ouest de l'Afrique du Sud et la côte sud de l'Australie.
Mégasporocyte: Cellule-mère de macrospores, ou archéspores, issus d'une cellule archésporiale.
Mégasporophylle: Synonyme de macrosporophylle.
Méiospore: Spore à n chromosomes issue d'une meiose et intervenant dans la reproduction sexuée, car sa germination donne un prothalle.
Méiosporophyte: Voir sporophyte.
Mériciene: Plante issue d'un clone et obtenue par culture de méristème, c'est-à-dire par la culture en laboratoire, dans une solution nutritive stérile, d'infimes fragments de tissu prélevés sur le méristème d'une plante mère. Un apport contrôlé d'hormones végétales amène ce tissu à se différentier en tiges, feuilles et racines. Utilisé notamment pour la multiplication d'orchidées et de rosiers, ce procédé permet d'obtenir très vite un grand nombre de sujets d'un clone méritant. Encore faut-il avoir mis au point, au prix de recherches intensives, des techniques opérationnelles pour le végétal concerné.
Méristème: Tissu embryonnaire situé à la pointe d'un organe en pleine croissance et dont les cellules sont en constant état de division et de différenciation.
Méristémoide: Le terme " méristémoide " a été employé initialement par Torrey (1966) et repris par plusieurs auteurs pour désigner des ébauches méristématiques encore non structurées et peut-être indéterminées. Le terme méristémoide a été utilisé dans le sens de structure comparable à un méristème mais non structurée et souvent anormale. Par exemple, à partir de pétales de Begonia elatior ou de réceptacle floral de Kalanchoë blossfeidiana, sur des milieux contenant de l'auxine, on observe des méristémoides qui peuvent évoluer en méristèmes de tige ou de racine, mais qui peuvent également se multiplier précocement en formant des amas, ou encore régresser en cal en se fusionnant. Ces structures peuvent également fonctionner d'une manière anormale en produisant une feuille, une bractée, un ou plusieurs pétales sans établissement préalable d'un méristème caulinaire structuré.
Méristémone: Synonyme de polystémone.
Mésocarpe: Couche moyenne du péricarpe d'un fruit, c'est la partie charnue d'une baie
Mésophyte: Plante dont les besoins en humidité sont modérés.
Micropyle: Ouverture dans les téguments d'un ovule permettant la pénétration du tube pollinique pour la fécondation.
Microsporange: Sporange engendrant par Meiose les microspores qui produiront le gamétophyte mâle. Ce sont les sacs polliniques des Spermaphytes.
Microspore: Méiospore de la lignée mâle. Spore qui produira le gamétophyte mâle ou grain de pollen.
Microsporocyte: Cellule initiale à l'origine de tétraspores mâles qui subit la meiose.
Microsporophylle: Chez les Selaginellaceae et les Spermaphytes, organe spécialisé mâle portant les microsporanges qui produisent les microspores qui germent en gamétophytes mâles. Ce sont les étamines des Spermaphytes.
Monadelphe: Se dit d'un androcée dont les étamines sont toutes soudées ensemble par les filets.
Monécie: Une espèce est monoique quand ses fleurs mâles et ses fleurs femelles sont portées par chaque individu.
Monocarpellé: Muni d'un seul carpelle. Synonyme d'unicarpellé.
Monocarpien: Qui ne fleurit et ne fructifie qu'une fois puis meurt. C'est le cas des annuelles vraies, mais celui aussi d'autres plantes à vie plus longue, tels la plupart des agaves par exemple.
Monocarpique: Qualifie une espèce dont les individus ne fleurissent et ne fructifient qu'une seule fois au cours de leur existence (par opposition à polycarpique).
Monochlamyde: Synonyme d'haplochlamyde.
Monocolpé: Qualifie un grain de pollen possédant un seul colpus (sillon).
Monocotylédone: Plante dont la plantule, à la germination, présente un seul cotylédon. Les Monocotyledones forment la seconde grande classe des plantes à fleurs, la première étant celle, plus nombreuse, des Dicotylédones. Outre leur unique cotylédon à la germination, les Monocotyledones se caractérisent par leur nervation presque toujours parallèle et par leurs pièces florales assemblées par trois ou six. Parmi les grandes familles de Monocotyledones figurent les Poaceae, les Cypéraceae, les Liliaceae, les Iridaceae, les Orchidaceae et les Arecaceae.
Monogénérique: Qualifie une famille comportant seulement un genre.
Monoique: Se dit d'un végétal portant sur le même pied des fleurs mâles et des fleurs femelles , quoiqu'il ne soit pas nécessairement capable de s'autoféconder. S'oppose à dioïques.
Monomère: Se dit d'un élément constitué d'une seule partie.
Monophylétique: Ayant un seul ancêtre commun. On considère une telle lignée comme naturelle.
Monopodial: Type de croissance d'une tige ou d'un rhizome où la ramification s'effectue à partir d'un axe principal simple. S'oppose à Sympodial.
Monopodique: Qui poursuit sa croissance indéfiniment à partir d'une même tige. S'oppose à Sympodial.
Monospecifique: Qualifie un genre ou une famille comportant une espèce unique
Monosperme: Contenant une seule graine.
Monosulqué: Définit un grain de pollen à une seule perforation.
Monotypique: Se dit d'un groupe de plantes qui ne compte qu'une seule espèce.
Morphogenèse: Formation d'une structure biologique faisant intervenir des changements de forme.
Morphogène: Facteur inducteur (ou modificateur) capable, suivant sa concentration, de diriger une cellule ou un territoire vers des devenirs différents.
Mousses: Vaste classe de plantes primitives dépourvues de fleurs, de racines et des tissus habituels des plantes supérieures. Les Mousses extraient l'humidité environnante et les nutriments par des poils absorbants de la tige. Pour la plupart de très petite taille, elles croissent sur des supports humides.
Mucilage: Sécrétion gluante pouvant gonfler au contact de l'eau.
Mucron: Pointe aiguë.
Mucroné: Se dit d'un organe se terminant par une petite pointe, le mucron ou la mucronule.
Multiplication: Opération en vue d'obtenir de nouvelles plantes par semis, bouturage, marcottage, greffage, division ou culture de tissus en laboratoire.
Multiplication végétative: Regroupe tous les modes de multiplication des végétaux ne faisant pas intervenir de fécondation. Considérée comme relevant de l'apomixie si les processus sexuels normaux ne fonctionnent pas.
Mutation: Altération d'un gène, transmissible par réplication.
Mycorhize: Association de racines et de champignons microscopiques qui vivent en symbiose. Le champignon associé peut se développer extérieurement ou dans les tissus superficiels de la racine.
Myrmécophilie: Relation privilégiée de certaines plantes avec les fourmis: hébergement, défense, fécondation, dispersion, etc
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Sep 2011 - 05:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum ->
Équipement d'un bac (Présentation obligatoire)
-> Plantes, algues & substrats
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Xooit.com :: Top Forums

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com